jeudi 7 juillet 2011

Le cas turquoise





Passé 18 ans les turquoises, ça ne plait plus trop, mais quand on commence à les regarder de plus près et surtout à en porter autour de son cou, on s'aperçoit qu'on les aime toujours autant.
Et qu'en fait, on n'aurait jamais dû s'arrêter d'en porter, parce que, vraiment c'est une pierre superbe !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire